LA VILLEGGIATURA

Conférencier: Michel Belisle
Quand: Jeudi 18 avril 2019
: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2019 04 18MichelBelisle FlirtationBaySte Anne de BellevueLa villégiature québécoise prend réellement son essor au milieu du XIXe siècle avec le développement des réseaux ferroviaires. L’élite d’affaires concentrée à Montréal aux alentours du fameux “Golden square mile” s’identifie alors aux mœurs de la grande bourgeoisie européenne et américaine en établissant de somptueuses résidences secondaires à la campagne.
On se fait construire par des architectes réputés de véritables châteaux, aux intérieurs feutrés dotés de tous les divertissements que le plein air et les grands plans d’eau adjacents permettent. Les clubs nautiques, parcours de golf, piste de courses se multiplient, suivis de « garden party» mémorables.
Au début 1880 des publicités valorisant l’établissement dans la banlieue rurale francophone présente de façon très visuelle les attraits de cette nouvelle banlieue montréalaise qui s’incorporera bientôt : Dorion 1891, Dorval 1892, Senneville 1895, Beaconsfield 1910, Baie d'Urfé 1911, Kirkland 1960.

Michel Bélisle, auteur et conférencier, est originaire de Montréal. Il a complété des études universitaires en Anthropologie (option ethnologie) à l’Université de Montréal et une formation en design de l’environnement à l’Université du Québec à Montréal. Il a fait principalement carrière dans le domaine muséologique notamment au Musée McCord, Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, Maison Trestler à Vaurdreuil-Dorion. Il a été conservateur invité pour les expositions :
2007-2008 À la bibliothèque de Vaudreuil-Dorion : Paroles et images des gens d’ici
2004-2005 À la maison Trestler : La maison des Trestler Interprétation historique de la maison bicentenaire du mercenaire Johan Josef Trestler, en collaboration avec Visou Design et avec la participation du cinéaste et illustrateur Frédéric Back, gagnant de deux Oscars.
1999 À la maison Trestler : Un certain art de vivre illustrant la vie grandes familles bourgeoises qui passaient l’été en villégiature au Québec.
Il a publié de nombreux livres sur les régions de l’ouest montréalais (West Island) et de Vaudreuil-Soulanges, entre autres :
« La grosse île à l'ouest, Visages de l'île Perrot » en 1996;
« La chasse à l'appelant des rives du Suroît au pays du Survenant » en 1998;
« La maison des Trestler » en 1998;
« Sainte-Anne-de-Bellevue, 300 ans de présence » en 2003;
« Sainte-Anne-de-Bellevue Canal The Doorway to the Ottawa Valley» en 2003;
« Visite au fort des Senneville » en 2004;
« À la pointe claire » en 2005;
« De l’île aux tourtes à Vaudreuil-Dorion » en 2007;
« Elle s’appellera – It will be called Kirkland » en 2011.
Une brochure sur l’église de Pointe-Claire
Il a participé à l’écriture du Tour à bicyclette du patrimoine de l’Ouest de l’île.
Il a animé des visites guidées en autocars et au Fort Senneville et fait des conférences pour des bibliothèques et des sociétés historiques.

===============================================