Walter Percy Adams – Veteran of WWI and WWII

(Walter Percy Adams – Vétéran des 1e et 2e Guerres mondiales)

 


P1330879z 1ConférencierDavid PelletierWPAdams1917-12-25 EastbourneSussex

QuandJeudi, 15 octobre 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Édifice Centennial Hall

            288, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4


Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


 

Walter Percy Adams, le grand-père maternel de notre conférencier, a participé aux deux grandes guerres mondiales. Il a été plus actif durant la Première guerre et a reçu entre autres la Médaille de conduite distinguée (Distinguished Conduct Medal ou DCM) et la Médaille militaire (Military Medal ou MM). David nous montrera toutes les médailles des deux grandes guerres ainsi que des souvenirs rapportés par Walter Percy Adams.

 

Celui-ci est cité (disponible en anglais seulement) sur le site commémorant les soldats de la 117th Easter Townships Battalion pour lequel il a été un des premiers volontaires. Il a combattu sous le 14e Régiment royal Montréal durant la plupart de son service outremer.

 

Les grands-parents maternels et paternels de David ont vécu à Beaconsfield. Par contre Walter Percy Adams a passé la plus grande partie du temps à l’hôpital des vétérans ayant souffert durant ses dernières années des effets du gaz moutarde sur le champ de bataille de la Première guerre mondiale à la Côte 70 (Hill 70). Il s’est aussi retrouvé à la Crête de Vimy et au Canal du Nord en 1918.

 

WPAdamsMedals


Remembering the Great War

(Souvenons-nous de la Grande guerre) 


F09182015Conférencier: Derek Grout2015-09-RememberingGreatWar Derek68

QuandJeudi, 17 septembre 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Édifice Centennial Hall,

             288 Beaconsfield Blvd, Beaconsfield, H9W 4A4

 

Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


Le 11 novembre 1918, les canons se sont tus sur le Front Ouest et la Grande guerre passa à l’histoire. L’auteur Derek Grout soulignera les différentes façons dont nous nous souvenons, plus d’un siècle après les événements, de la guerre la plus destructrice de l’histoire jusqu’à cette date et des effets de la guerre qui définit le vingtième siècle si turbulent. Il discutera aussi de son nouveau livre sur la Grande guerre, intitulé « Thunder in the Skies », publié en 2015.


Des copies du livre seront en vente lors de cette conférence.


The War of the Pacific - Operation Downfall

(La guerre du Pacifique - Opération Downfall)


Conférencier: Robert L. BairdP1270954z 1

QuandJeudi, 21 mai 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Édifice Centennial Hall

             288 Beaconsfield Blvd, Beaconsfield, H9W 4A4


Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


Operation Downfall-MapPoursuivant sur le thème de l’histoire militaire, la conférence de Robert Baird sera centrée sur l’histoire militaire durant l’été 1945 et sur le support des Canadiens dans les préparatifs pour l’invasion américaine du Japon : « Operation Downfall »


Les militaires américains se préparaient activement à l’élaboration d’un plan d’invasion du Japon et avaient planifié cette opération en deux phases : la première, « Operation Olympic », devant débuter le 1e novembre 1945, la seconde, « Operation Coronet », le 1e mars 1946. L’été 1945 fut une période fascinante de l’histoire militaire, vécue de très près par Robert Baird.

 

Résident de Beaconsfield depuis 1962, Robert a été un membre actif du comité d’urbanisme de Beaconsfield durant plus de 14 ans.  Il a écrit et publié le livre « Beaconsfield et Beaurepaire » avec l’aide de Gisèle Hall qui a réalisé une grande partie des recherches. Il a un diplôme en génie civil de l’université McGill et une maîtrise en histoire de l’université Concordia. Robert était volontaire dans la Sixth Canadian Infantry Division en 1945.

 

They Were So Young. Montrealers Remember World War II

(Ils étaient si jeunes. Les Montréalais se souviennent de la 2e Guerre mondiale)


P1270189zConférencièrePatricia Burns2015-04PatriciaBurns TheyWereSoYoung

QuandJeudi, 16 avril 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Bibliothèque de Beaconsfield

             303, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A7


Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


Patricia Burns, auteur de ce livre publié en 2002, présentera

 

1. Les raisons pour écrire une histoire orale sur la Deuxième guerre mondiale

2. Les défis de trouver des personnes pour une entrevue

3. Les techniques et processus de l’histoire orale

4. Quelques histoires

 

How in 1914 Canada Went to War for a "Scrap of Paper"

(Pourquoi en 1914 le Canada est allé en guerre pour un "vieux chiffon de papier")


Conférencier: Jean-Pierre Raymond

QuandJeudi, 19 mars 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Édifice Centennial Hall

             288 Beaconsfield Blvd, Beaconsfield, H9W 4A4


 

Avant cette conférence, la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield montrera une vidéo de 7 minutes prise lors de la cérémonie de lancement pour le Parc des Héros et lors de la cérémonie d'inauguration du Parc des Héros, afin de souligner l'implication, dans ce projet, de l'école Beaconsfield High School et plus spécialement des étudiants Cheyenne Skurczak et Devyn Sherry, porte-parole de cette école. Des certificats de reconnaissance, accompagnés du Prix Roberta-Angell 2015, seront présentés à l'école ainsi qu'à ces deux étudiants.

 


Conférence en anglais, avec visuels en français, suivie d’une période de questions bilingue.


2015-03JeanPierreRaymond TheScrapofPaper-EnlistTodayJean-Pierre Raymond, ingénieur retraité, vous parlera de plusieurs faits peu connus qui expliquent comment une série d’erreurs de jugement ont pu enclencher une telle catastrophe. Il expliquera le processus légal qui a amené le Royaume-Uni, et donc le Canada, dans la Première Guerre mondiale et les motifs qui ont guidé les sept puissances de l'époque. Il présentera la chronologie des événements à partir de la fin de l'ère napoléonienne.


Rise and Fall in the RCAF – The World War II Experiences of Robert McBride

(Les hauts et les bas dans la RCAF –

Les aventures de Robert McBride Durant la Deuxième guerre mondiale)

 


P1250199z 1Conférencier: Peter McBride

QuandJeudi, 19 février 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Édifice Centennial Hall

             288 Beaconsfield Blvd, Beaconsfield, H9W 4A4


Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.2015-02McBride IMG 20141220 135042 2


Résident de longue date de Baie d’Urfé et de Beaconsfield, Bob McBride s’est enrôlé dans la RCAF en septembre 1940. Après avoir complété sa formation de pilote au Canada, Bob est envoyé outre-mer en septembre 1941, cumulant les promotions, à sous-lieutenant d’aviation et lieutenant d’aviation en 1942, puis capitaine d’aviation en juin 1944. Son avion est abattu lors d’une mission de torpillage au-dessus du Golfe de Gascogne le 7 novembre 1942; blessé, il est fait prisonnier. En tant que prisonnier de guerre, Bob demeura dans le Stalag Luft III et prit part dans ce qui fut appelé « The Great Escape » (La grande évasion) le 24 mars 1944. Intercepté à la sortie du tunnel, Bob demeurera prisonnier jusqu’à sa libération à la fin de la guerre en 1945.

Peter McBride, un des quatre enfants de Bob, a reconstitué son histoire à partir de différentes sources et partagera ces informations avec nous lors de cette conférence.

 

The first modern Code-talker: Elmer Jamieson and the Mohawks in the Great War

(Le premier code secret moderne: Elmer Jamieson et les Mohawks lors de la Grande guerre)


Conférencier: Roy WrightP1240528 21

QuandJeudi, 15 janvier 2015, de 19h30 à 21h00

Lieu:     Édifice Centennial Hall

             288 Beaconsfield Blvd, Beaconsfield, H9W 4A4


Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


Venez découvrir comment la langue Mohawk devint un code secret pour les transmissions radio durant la Grande guerre.


A Woman at War – Elsie Reford and WWI

(Une femme à la guerre – Elsie Reford et la Première guerre mondiale)

 


ConférencierAlexander RefordP1230111z

 

QuandJeudi, 20 novembre 2014, de 19h30 à 21h00


Lieu:     Bibliothèque de Beaconsfield

             303, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A7

Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


 

WomenWarPoster ForAlexRefordLes femmes montréalaises ont joué un rôle de premier plan dans l’effort de guerre qui mobilisa la société canadienne, de 1914 à 1918. Travaillant dans les manufactures de munitions, faisant des levées d’argent pour le Fond patriotique canadien, tricotant des bas pour les soldats au front, contribuant aux débats politiques sur la conscription et attendant le retour de fils ou maris soldats, presque toutes les femmes de Montréal étaient touchées d’une manière ou d’une autre par la Première guerre mondiale.

 

Elsie Reford se trouvait dans une position favorable pour contribuer à l’effort de guerre. Son fils ainé, Bruce, était officier dans l’armée britannique. Son frère Frank Meighen était commandant du 14e bataillon du Corps expéditionnaire canadien (The Royal Montreal Regiment). Son mari, Robert Reford, était représentant pour plusieurs navires transportant troupes, munitions et fournitures vers l’Angleterre. Son beau-frère, Dr. Lewis Reford, était un des médecins ayant formé la Royal Canadian Army Medical Corps (Number 3 Canadian General Hospital (McGill)). Elle-même passa une grande partie de la Première guerre à Londres, comme volontaire traduisant des livres de l’état-major général allemand en anglais pour le War Office. Son cousin, Arthur Meighen, était ministre dans le gouvernement Borden responsable de la si détestée Loi de la conscription et un des politiciens les plus controversés de son temps.

 

À partir de lettres et de discours de Elsie Reford de la période de guerre, son arrière-petit-fils Alexander Reford illustrera comment Montréal a réagit à la guerre et présentera les débats qui ont divisé et unis les montréalais durant les années de guerre.

 P1230119z

Alexander Reford est directeur des Jardins de Métis / Reford Gardens. Ayant étudié à l’université de Toronto et à l’université d’Oxford, il est auteur de plusieurs livres sur l’histoire du Québec et des jardins:

Des jardins oubliés 1860-1960,

Guidebook to the Reford Gardens,

Au rythme du train 1859-1970,

Elsie’s Paradise – Reford Gardens,

Treasures of Reford Gardens - Elsie Reford’s Floral Legacy,

The Metis Lighthouse.

Commençant en novembre 2014 et pour l'année 2015, la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield a choisi de vous présenter des conférences autour du thème Les militaires canadiens


Bienvenue à tous. 

Gratuit pour les membres; $2 pour les non-membres. 

Devenez membre pour seulement $5 par année. 

Information : Contactez-nous

 

A Report of Revolution and Refugees from a Jarvis Journal 

(Rapport sur la révolution et les réfugiés, tiré du journal intime d'un Jarvis)

 



ConférencièreAnn Jarvis Boa, U.E.AnnJarvisBoa

 

QuandJeudi, 18 septembre 2014, de 19h30 à 21h00


Lieu:     Édifice Centennial Hall,

             288, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


 

Ann Jarvis Boa, auteur de My Eventful Life: Stephen Jarvis, U.E., 1756-1840, a choisi son arrière-arrière-grand-père comme sujet de sa conférence. Du Connecticut au Haut Canada, en passant par le Nouveau-Brunswick, Stephen écrivit son journal intime, racontant ses expériences durant la Révolution américaine. À partir de journaux intimes, lettres et photographies conservés par son grand-père Arthur Jarvis, Ann Jarvis Boa fait revivre une partie de l’histoire du Canada tel que vécue par une famille de Loyalistes de l’Empire uni.

 




Photographe Geoff Parkin