French (Fr)English (United Kingdom)
Robert Wilson Reford

Robert Wilson Reford (1867-1951)


En 1891, les agents d’immeuble James Armstrong et John Jeremiah Cook de Toronto vendent à son père la plus vieille maison de Beaconsfield, le 13, Pointe Thompson, dont le terrain s’étendait alors sur toutes les propriétés du cul-de-sac portant le nom Pointe Thompson. En 1892, Robert Wilson Reford épouse Elsie Meighen Reford, qui deviendra plus tard la créatrice des Jardins de Métis. Robert Wilson Reford acquiert la propriété de son père en 1896, pour la valeur de $10,000 à être déduite de son héritage. Le couple l’utilisera comme résidence d’été jusqu’en 1907. Robert Wilson Reford travaille pour l’entreprise de son père, Robert Reford Co. , une entreprise de transport maritime. Il possède une des plus importantes collections d’art canadien et européen au Canada et est un grand photographe amateur.