French (Fr)English (United Kingdom)
Résidents permanents
Stephen Walsh

Stephen Walsh (1885-1974)


Venant de Terre-Neuve, Stephen Walsh arrive à Beaurepaire vers 1923 pour y construire sa résidence.  Il travaille pour le CPR, MLHP et est inspecteur de chaudières pour la Province de Québec.  Il était une personne accueillante et très généreuse.  Durant la Dépression, la gare de train est un refuge pour plusieurs clochards et ils semblent trouver leur chemin jusque chez les Walsh qui les nourrissent. La rue Stephen-Walsh se situe près de l’endroit où était sa résidence sur le boulevard Lakeview.

 
P. Roy Wilson

P. Roy Wilson (1900-2001)


RoyPWilsonz 1

Né en Angleterre en 1900, diplômé en architecture de l'Université McGill en 1924, P. Roy Wilson est devenu architecte de renommée internationale, auteur, artiste, illustrateur et enseignant.
Il devient « Associate » de l’Institut Royal des Architectes Britanniques en 1928 et est élu « Associate » de l'Académie royale du Canada en 1938 et, en 1964, Fellow de l'Institut royal d'architecture du Canada. Comme aquarelliste de renom, ses œuvres sont numérotées jusqu’à plus de 1300, représentant principalement des bâtiments. Certaines de ces œuvres se trouvent au Château Dufresne de Montréal, à l'Université McGill et dans les collections privées de nombreux admirateurs. L’huile était son média préféré pour ses tableaux de bateaux.
Ses talents artistiques se démarquent aussi dans l'écriture de plusieurs livres, y compris : « The Beautiful Old Houses of Quebec » / « Les belles vieilles demeures du Québec », « Design and Delight » (autobiographie), « Dorval 1667-1975 : The Story of Dorval in Pictures and Words », « Rhymes and Rhetoric » et plusieurs articles de magazine. Lui-même se proclame conférencier, historien, professeur, graveur, concepteur de maquette, calligraphe, modeleur, sculpteur, poète, librettiste, chanteur, directeur, marin, instructeur de ski, constructeur de bateau, inventeur, tireur d'élite et voyageur.
P. Roy Wilson a conçu sa chère maison, incluant son studio, située au 1, avenue Woodland à Beaconsfield, en 1951 (démolie en 2010), et l’église Christ Church de Beaurepaire en 1962. Durant toute sa carrière en tant qu'architecte renommé, il a laissé sa marque sur environ 200 bâtiments. Ses illustrations d’anciens bâtiments ont été utilisées comme logo de plusieurs sociétés historiques et sont encore utilisées par « L’Héritage canadien du Québec » et par notre propre société, la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield.
Il prend sa retraite comme architecte en 1968 mais continue de s’intéresser à plusieurs domaines. Son influence était grande. En 1939, le roi George VI et la reine Elizabeth entreprennent un tour du Canada. Pour cette occasion, Roy Wilson réalisa un dessin à la main d'une carte graphique du Montréal historique. Il l’expédia au train royal et reçu un remerciement officiel. En 1989, 50 ans après cette visite, il expédia une autre copie à la Reine Elizabeth, la reine-mère, lors d’une nouvelle visite au Canada. En moins d’une semaine, il reçu un chaleureux remerciement. Une copie de cette carte se retrouve dans son livre « Design and Delight » publié en 1989.
Roy Wilson a reçu la Médaille du jubilée d’argent de la Reine Élisabeth II en 1977. Lors de la célébration du 101e anniversaire de naissance de M. Wilson, l'école d'Architecture de McGill a organisé une exposition de ses aquarelles.
P. Roy Wilson a apporté d’innombrables contributions à la ville de Beaconsfield et à la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield comme ancien directeur. Nous lui en sommes très reconnaissants.

 
Thomas C. Wilson

Thomas C. Wilson (    -1941)


Émigré d’Écosse en 1911, Thomas C. Wilson arrive à Beaurepaire en 1924.  Il travaille pour la National Breweries.  Soldat durant la Première Guerre mondiale, il a été membre des Black Watch.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 4