French (Fr)English (United Kingdom)
Développement commercial de Beaurepaire

L’entreprise commerciale à Beaurepaire débute en 1928 lorsque Édouard Lamoureux obtient un permis pour un poste de gazoline sur le boulevard Beaconsfield au coin du boulevard Lakeview.  À l’est de Woodland, en 1929, Sidney Cunningham ouvre un magasin général.  En 1934, Hazel Taylor ouvre une épicerie puis l’année suivante, William Kenny reprend le commerce et le nomme Passchendale, rappelant un site de bataille célèbre de la Première Guerre mondiale.


Elzéar Godin ouvre son épicerie et boucherie en 1948 au coin nord-ouest de l’avenue Fieldfare et du boulevard Beaconsfield.  En 1965, Godin est atterré à l’arrivée du magasin Dominion et vend son épicerie l’année suivante. L’édifice abritera successivement quelques restaurants : Les Trois Sœurs de 1996 à 2009, puis Le Bocage.
En 1948, Mel Carter et Bill Boxell construisent à la sueur de leurs fronts The Hub, quincaillerie et magasin de peinture.  Originalement situé au 449, boulevard Beaconsfield, The Hub sera par la suite déménagé au coin de l’avenue Saint-Louis pour remplacer le dépanneur Perrette.


À compter de 1954, Roy Pelletier dirige la pharmacie Roy’s Rexall, commerce aujourd’hui remplacée par la Galerie d’art Chase.  En 1961, Pelletier et ses associés construisent l’édifice commercial à l’est de la pharmacie où la banque CIBC s’établit en juillet de la même année.  En 1982, l’entrepreneur Cliff Thacker l’agrandit pour en faire un mini centre d’achats.


À une époque, jusqu’à trois stations services ont desservi le village de Beaurepaire. D’autres commerces s’ajouteront au fil des années.