French (Fr)English (United Kingdom)
Edouard Lamoureux

Edouard Lamoureux (1906-1989)edouardlamoureux1927-400x60


Au milieu des années 1920, Edouard Lamoureux ouvre une épicerie au 550, boulevard Beaconsfield, sur le coin sud-ouest du boulevard Lakeview. En 1928, Edouard obtient un permis pour un garage et poste de gazoline adjacent à l’épicerie, le premier poste de gazoline à Beaurepaire. Le commerce fut détruit par un incendie en 1942. L’épicerie fut reconstruite après la Seconde Guerre mondiale au retour de son frère John. L'édifice fut complètement rénové en 1955, incluant des bureaux loués au deuxième étage et un appartement derrière le magasin. En 1971, le magasin est loué à Yvon Trudel. Au milieu des année 1970, Trudel achète toute la propiété, incluant le commerce connu sous le nom de Marché Yvon.

 

Edouard possède des actions dans la compagnie de son père David Lamoureux, la Mansfield Realty Corp.

 

En 1929, Edouard devient le troisième secrétaire-trésorier de la ville de Beaconsfield. Il opère d'abord de la maison de sa mère située au 545, boulevard Beaconsfield. La ville louera par la suite une chambre dans la maison de la ferme des Valois pour y installer son secrétariat, jusqu'à l’ouverture du premier hôtel de ville en 1931, situé au 450, chemin Lakeshore. Voisin de l'hôtel de ville se dresse la demeure de la famille Poulson; Edouard épousera, en 1941, Amelie, la fille de Arthur Poulson.

Edouard assuma aussi la position de chef de police et chef des pompiers durant les années de la Crise. En 1951, il cumule aussi le poste de surintendant des travaux de voirie de la ville. À partir du 1er janvier 1952, de secrétaire-trésorier, il devient le premier à occuper le nouveau poste de gérant de la municipalité de Beaconsfield.

Durant presque trois décennies au service de la municipalité, il occupe ce dernier poste jusqu’en septembre 1955.