French (Fr)English (United Kingdom)
Conférence de Alexander Reford - La Grande guerre


A Woman at War – Elsie Reford and WWI

(Une femme à la guerre – Elsie Reford et la Première guerre mondiale)

 


ConférencierAlexander RefordP1230111z

 

QuandJeudi, 20 novembre 2014, de 19h30 à 21h00


Lieu:     Bibliothèque de Beaconsfield

             303, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A7

Conférence en anglais suivie d’une période de questions bilingue.


 

WomenWarPoster ForAlexRefordLes femmes montréalaises ont joué un rôle de premier plan dans l’effort de guerre qui mobilisa la société canadienne, de 1914 à 1918. Travaillant dans les manufactures de munitions, faisant des levées d’argent pour le Fond patriotique canadien, tricotant des bas pour les soldats au front, contribuant aux débats politiques sur la conscription et attendant le retour de fils ou maris soldats, presque toutes les femmes de Montréal étaient touchées d’une manière ou d’une autre par la Première guerre mondiale.

 

Elsie Reford se trouvait dans une position favorable pour contribuer à l’effort de guerre. Son fils ainé, Bruce, était officier dans l’armée britannique. Son frère Frank Meighen était commandant du 14e bataillon du Corps expéditionnaire canadien (The Royal Montreal Regiment). Son mari, Robert Reford, était représentant pour plusieurs navires transportant troupes, munitions et fournitures vers l’Angleterre. Son beau-frère, Dr. Lewis Reford, était un des médecins ayant formé la Royal Canadian Army Medical Corps (Number 3 Canadian General Hospital (McGill)). Elle-même passa une grande partie de la Première guerre à Londres, comme volontaire traduisant des livres de l’état-major général allemand en anglais pour le War Office. Son cousin, Arthur Meighen, était ministre dans le gouvernement Borden responsable de la si détestée Loi de la conscription et un des politiciens les plus controversés de son temps.

 

À partir de lettres et de discours de Elsie Reford de la période de guerre, son arrière-petit-fils Alexander Reford illustrera comment Montréal a réagit à la guerre et présentera les débats qui ont divisé et unis les montréalais durant les années de guerre.

 P1230119z

Alexander Reford est directeur des Jardins de Métis / Reford Gardens. Ayant étudié à l’université de Toronto et à l’université d’Oxford, il est auteur de plusieurs livres sur l’histoire du Québec et des jardins:

Des jardins oubliés 1860-1960,

Guidebook to the Reford Gardens,

Au rythme du train 1859-1970,

Elsie’s Paradise – Reford Gardens,

Treasures of Reford Gardens - Elsie Reford’s Floral Legacy,

The Metis Lighthouse.